La pauvre eau potable !

On la salit de multiples façons. On y ajoute :

savon, excréments, urine, poils, cheveux, papier toilette, restes alimentaires, dentifrice, liquide vaisselle, lessive, produits ménagers divers, shampoing, matières grasses, gel douche, microbes et saletés de toutes sortes !

Orge23janvier (2)

Les élèves de 6e2 avaient listés toutes une série de constituants qui allaient rendre l'eau potable en eau usée !  

Animée par Faustine, du Syndicat de l'Orge, la séance allait consister à comprendre le principe de l'épuration de l'eau qui se déroule dans l'usine d'épuration.

6 groupes ont été constitués. Chaque équipe a reçu une bassine, deux verres, une passoire, une cuiller et un papier filtre. 

Afin de simuler une eau usée, Faustine a ajouté dans un verre d'eau potable :

- des cailloux

Orge23janvier (30)

- du gros sable

- des grains de semoule

- du persil

- de l'huile

Orge23janvier (4)

- de la cannelle

- du liquide vaisselle

- des bouts de papier.

Quelle eau sale !

Les 6ème2, comme de véritables magiciens, vont trouver le moyen de transformer cette eau vraiment sale en eau propre.

Lors du cours précédent, ils ont justement travaillé sur les différentes méthodes pour séparer les constituants d'un mélange.

Ils ont commencé par utiliser la passoire. Cailloux, gros sable, un peu de semoule ont été séparés : voici un tamisage, appelé "dégrillage" dans l'usine d'épuration.

                            Orge23janvier (5)                    Orge23janvier (7)

Puis ils ont utilisé la cuiller pour enlever tout ce qui flottait. Voilà le persil retiré. Grâce à la décantation, ils ont retiré le persil, les bouts de papiers et l'huile par le haut et par le bas ils ont évacué semoule et cannelle. On parle de dessablage et dégraissage (ou déshuilage) dans l'usine.

Puis il fallait ensuite retirer le liquide vaisselle. Après avoir soufflé, pour faire mousser, il n'y avait plus qu'à ôter la mousse.

                                      Orge23janvier (12)  Orge23janvier (13)

Pour finir une petite filtration avec un papier filtre, pour évacuer quelques particules en suspension et voilà l'eau "sale" qui devient plus clair. On parle d'opération de "clarification" dans l'usine.

                  Orge23janvier (19)    Orge23janvier (21)    Orge23janvier (27)

Dans l'usine d'épuration, on procède alors à un "traitement biologique", c'est-à-dire qu'on met des bactéries qui vont se nourrir des restes encore présents.

Et voilà, elle est devenue déjà plus propre. Elle pourrait être rejetée à la rivière.  VIVE les 6èmes2 !

station-epuration-dwg