Géol5mai (9)

Vendredi 5 mai, les 5e2 ont été recherchés des traces du passage de la mer stampienne.

Aidés de Renaud Bourgeais, de la Réserve Géologique de l'Essonne, ils ont enquêté sur le terrain et cherché des indices pour comprendre ce qui s'est passé en Essonne il y a 30 millions d'années.

Dans un premier temps, ils ont récapitulé quelques éléments de base du travail du géologue :

Géol5mai (8)

- connaissance des roches et de leur formation

(roches sédimentaires principalement)

- étude des fossiles

(principes de superposition et d'actualisme)

- observation d'un affleurement

- âges de la Terre (ères géologiques).

Puis, ils ont collecté sur le sol des échantillons afin d'établir la liste des roches présentes sur le site. Ils ont trouvé :

- du sable

- du grès

- du calcaire.

Sur un schéma, ils ont déterminé la position des différentes strates de ces 3 roches. Le sable en bas, puis le grès et au-dessus le calcaire. Comment cela s'est passé ? C'était il y a 30 millions d'année ! Des fossiles, parfois des microfossiles, permettent de faire des hypothèses.

Formations géologiques de l'ère tertiaire : sables et grès de Fontainebleau, calcaire de Beauce.

                  Géol5mai (5)                                  Géol5mai (2)

De -34 à -27 millions d’années, Morsang s/Orge n'existait pas ! Une mer recouvrait toute la région, nous sommes dans la période stampienne. La période stampienne se caractérise par une accélération du mouvement des plaques continentales avec  élargissement de l’océan Atlantique. L’étage géologique appelé "Stampien" tient du nom de la ville d’Etampes (Stampae), la période stampienne correspond, en partie à la dernière et plus vaste transgression (montée des mers) dans le bassin de Paris.
Le période Stampienne dure environ 5 millions d’années, avec un régime lagunaire, jusqu'à son retrait définitif et enfin à l’installation d’un immense lac d’eau douce (Lac de Beauce). A cette époque, un climat chaud, méditerranéen ou tropical, règne sur la vaste baie occupant le centre du Bassin Parisien. La mer stampienne était chaude et propice à la diversification des formes vivantes.

Quelle histoire ! Les 5e2 ont réussi leur enquête, ils ont su relever les indices nécessaires pour comprendre la passé. Ils ont pu cotoyer des fossiles d'êtres vivants ayant vécu il y a 30 millions d'années !